Un marché d’acquéreurs….

Les acquéreurs reprennent la main”, “le rapport de force à tendance à se rééquilibrer légèrement au profit des acheteurs”, etc. Partout, la même annonce : “on est dans un marché d’acquéreurs”, ce qui signifie que les acquéreurs sont en position de force…

(…)

Le moment de vendre ?

Si, en ajustant le prix de vente à la réalité du marché, le vendeur cède son bien moins cher qu’il l’espérait, la FNAIM rappelle qu’il n’a pas perdu la plus-value : “les vendeurs ont engrangé de très substantielles plus-values depuis une dizaine d’années, que les baisses intervenues depuis quelques mois ne réduisent que faiblement”, le niveau atteint par les prix après corrections n’étant généralement que le niveau de 2006 ou de 2005.

Vente : la mise en valeur par le home staging

Sur le marché des acquéreurs, les acheteurs sont en position de force. L’offre étant plus importante que la demande, les vendeurs doivent faire de leur bien un “must have”. Pour être le plus attractif, le vendeur doit mettre valeur son logement. D’abord, tout simplement avec la propreté, mais parfois le coup de plumeau pour éliminer la toile d’araignée ne suffit pas. Même si vous déménagez, vous devez parfois investir dans davantage qu’un coup de balai ou d’aspirateur et ne pas hésiter à changer les joints noircis de la salle de bains ou à repeindre en cas de murs défraîchis, car à prix égal, l’acquéreur potentiel préférera le bien le mieux entretenu, avec du joint tout beau, tout blanc !

Des travaux, oui, mais pas hors de prix

“Désencombrer”, “dépersonnaliser”… vous connaissez ces règles du home staging qui rendent le logement plus spacieux et plus clair. Grâce à la mise en valeur du bien, les maisons à vendre depuis un temps les plaçant dans la catégorie des biens en mal d’acquéreurs trouvent généralement preneur. Mais le “relookage” rendant le bien plus agréable à vivre ne doit pas engendrer de travaux trop importants et chers.

(… lire la suite)

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire